top of page

Le blog qui vous fait découvrir le Maroc autrement

VOYAGE - PARTAGE - IMMERSION

Le blog qui vous fait découvrir le Maroc autrement

VOYAGE - PARTAGE - IMMERSION
  • Emmanuelle

City Break à Tanger, entre deux mers et continents



Située à la pointe nord du Maroc, Tanger se dévoile comme une ville portuaire où l'histoire, la modernité et la diversité se croisent. Ville métissée de par son ancien statut de ville internationale, le célèbre écrivain Paul Morand la considérait même comme trop internationale pour être vraiment marocaine, soulignant « ses égouts espagnols, son électricité anglaise et son tramway français ». Ce qui est sûr, c’est qu’on se trouve là à la croisée de 2 continents et de 2 mers, alors forcément tout cela s’entremêle joyeusement et ne laisse personne indifférent. A vous de vous faire votre propre opinion en lui rendant une petite visite !


Jour 1 - Les secrets de la kasbah et de la médina de Tanger

La médina et la kasbah de Tanger sont les endroits les plus emblématiques de la ville. Ce quartier historique est ceinturé de remparts et est situé au sommet d'une colline qui offre une vue panoramique sur la mer Méditerranée (la baie de Tanger). Ses ruelles étroites, ses escaliers en colimaçon et ses maisons traditionnelles d'un blanc éclatant lui confèrent une atmosphère unique. Fondée au 8e siècle avant JC par les Phéniciens, la médina de Tanger a ensuite été successivement occupée par les Romains et les Byzantins. Puis elle a été rénovée au 17e siècle, sous le règne du sultan alaouite Moulay Ismaïl, qui lui a donné l’apparence qu’elle a aujourd’hui. Dressée sur les hauteurs de la ville de Tanger, la kasbah, entourée de remparts datant du 13e siècle, surplombe la médina même s’il est difficile de l’en dissocier réellement.


Ce qu’on aime à Tanger :

Se promener les pieds dans le sable après avoir s’être perdu dans les ruelles de la kasbah, boire un thé à la menthe face au détroit de Gibraltar, ressentir cette ambiance si particulière à Tanger, qui vous transporterait presque en Espagne !


Les 6 lieux à ne pas louper dans la médina de Tanger


1. Le cinema Rit et le Grand Socco : le Grand Socco, c’est la « grande place » de Tanger, où se tenait anciennement le plus grand souk. Aujourd’hui, c’est une place familiale, point d’entrée de la médina. Et si vous avez envie de regarder un film ou de boire un café, le célèbre cinéma Rif siège depuis les années 40 sur cette place !


2. La fondation Lorin : ce musée a été construit dans une ancienne synagogue en 1994 par un Français installé à Tanger, Philippe Lorin. On y découvre de nombreuses photos du Tanger des années 30 à 50 (mais certaines sont plus anciennes), ainsi que les artistes et personnalités qui vécurent à Tanger via leurs oeuvres (Matisse, Paul Bowles, Paul Morand, Mohamed Choukri…).


3. La légation des Etats-Unis : c'est le tout premier édifice diplomatique des États-Unis à être établi en dehors de l'Amérique, symbolisant les excellentes relations entre Américains et Marocains : le Maroc a été le premier pays à officiellement reconnaître l'indépendance des États-Unis en 1777. En explorant ces lieux, vous découvrirez une collection d'objets, anciens et contemporains, qui retracent l'histoire des liens entre les deux pays. Le bâtiment qui accueille le musée vaut également le détour.


4. La kasbah et le musée de la kasbah : cette ancienne forteresse surplombe la médina au Nord. Rénovée en 2021, elle est un peu plus « bobo » que la médina, qui est plus authentique, mais tout aussi agréable. Le musée de la kasbah est situé dans l'ancien palais du sultan et abrite une jolie collection d'art marocain qui retrace l'Histoire de Tanger, du paléolithique au début du 20e siècle.


5. Les borjs : ce sont des anciens forts qui permettaient de surveiller la baie et de tirer des boulets de canon (toujours présents) sur les bateaux ennemis ! Vous pourrez grimper sur certains d’entre eux pour admirer la vue.


6. Le cimetière juif : ce cimetière fait 3 hectares et accueille plus de 2600 âmes. Il fait bon se promener dans ce parc paisible. Le gardien du cimetière pourra vous guider en échange d’un petit pourboire.



Après-midi shopping à Tanger, nos boutiques préférées :



  • Las Chicas : ce concept store vend des produits cosmétiques et artisanaux, des livres sur Tanger, de la décoration, des vêtements de créateurs, des épices… plein de créateurs marocains tous plus talentueux les uns que les autres !

  • Rock Da Kasbah : une marque tangéroise qui existe depuis 2013. Elle fabrique des t-shirts, des sweats et

  • Boutique Majid : Abdel Majid possède une caverne d’Ali Baba remplie d’objets anciens. Antiquaire passionné et renommé, il aime partager les histoires de ses objets, que vous ayez l’intention d’acheter ou pas.




Les adresses pour les amateurs d'art et de littérature :

  • Librairie Les Insolites : cette librairie est un véritable agitateur culturel, une institution sur Tanger. Également lieu culturel, galerie, et petit café. Un conseil : checkez la programmation à l’avance !

  • Gallery Kent : c'est en rendant un hommage très personnel à son père qu'Aziza Laraki a décidé de redonner vie à cet endroit. Le grand magasin a ainsi été transformé en un espace artistique dédié à la jeune scène culturelle de Tanger.

  • Medina art gallery : cette galerie est en réalité un musée logé dans un bâtiment qui a fonctionné comme consulat britannique pendant une grande partie du 20e siècle. On y découvre des artistes locaux et internationaux.


Où dormir dans la médina de Tanger ?

  • La Tangerina : c’est l’option idéale pour ceux en quête d’une atmosphère authentique et d’un service soigné et attentionné. Que vous y séjourniez ou non, vous pouvez également profiter de leur hammam traditionnel.

  • La Maison de Tanger : une maison d’hôtes de charme, possédant tout le confort et la tranquillité que l’on

  • Dar Hana et Dar Saada : idéales pour les familles qui veulent se sentir « comme à la maison » tout en bénéficiant d’un service hôtelier (ménage, petits dejs…), ces villas privatives sont idéalement situées, tout proche de la kasbah, et offrent une vue incroyable sur le Détroit.

  • Saba's House : ce riad 5* est une fusion entre l'excellence de l'artisanat marocain et la passion pour l'art contemporain de sa propriétaire. La grande terrasse en rooftop, offrant une vue panoramique à 360° sur le Détroit, est à tomber !



Jour 2 - Explorez la ville nouvelle et la baie de Tanger


Aujourd’hui, on sort des murs de la médina pour explorer la ville nouvelle ainsi que la baie de Tanger ! On parle de ville nouvelle, mais elle n’est pas si nouvelle que ça : elle date de l’époque où Tanger était un territoire autonome (entre 1923 et 1956) avec un statut de ville internationale. A l’époque, elle est dirigée par un sultan marocain et une assemblée représentant 9 des grandes puissances occidentales. Un régime fiscal très avantageux était alors en place, attirant de nombreux commerçants (quelques trafiquants aussi…), diplomates, artistes et milliardaires… A cela, elle doit sa réputation sulfureuse : liberté des mœurs, homosexualité, cannabis, maisons closes… qui s’est calmée avec le temps, rassurez-vous ! En 1956, le Maroc devient indépendant et Tanger perd son statut si particulier.


A ne pas manquer dans la nouvelle ville :




1. Le centre-ville : véritable patchwork architectural, qui mélange art islamique, orientalisme, art déco, modernisme, bauhaus, expressionnisme, baroque ou encore rococo prussien, le centre-ville de Tanger mérite qu’on lève les yeux pour admirer ses trésors architecturaux (en décrépitude pour certains).


2. Le palais des institutions italiennes : ce palais a été construit au 19e siècle par le Sultan Moulay Hafid. De

style arabo-andalou, il charme par son grand patio-jardin, ses volumes, et les plafonds peints de ses immenses salons de réception.


3. La Villa Haris, musée de Tanger : construite à la fin du 19e siècle par le journaliste britannique Walter Burton

Harris, la Villa Harris est depuis sa construction lieu où l'on partage la culture. Aujourd’hui musée, elle conserve 200 ans d'histoire artistique marocaine. Le grand parc qui l’entoure est le lieu privilégié des étudiants et familles tangéroises, qui viennent y faire du sport, réviser, ou pique-niquer.


4. La plage de Tanger : remontez à pied de la Villa Harris jusqu’à la médina en longeant la grande plage de Tanger. Les pieds dans le sable, la balade est bien agréable. Et en dehors de juillet-août (noir de monde), on peut même y étaler sa serviette !


5. Le Cap Malabata : délimitant la ville de Tanger à l’Est, le cap Malabata et son phare offrent une vue exceptionnelle sur la ville et la baie de Tanger, et sur la côte espagnole en face. On peut y boire un petit théà la menthe face au Détroit.


6. Le Parc Perdicaris : s'étendant sur environ 70 hectares, la forêt de Perdicaris, également appeléeforêt de Rmilat, est le poumon vert de la ville. Ce parc dévoile une perspective exceptionnelle sur le Détroitde Gibraltar et l’océan. Le weekend, le parc est très fréquenté par les familles, qui viennent y pique-niquer.


7. Balade nocturne sur la marina : profitez d'une vue panoramique sur la baie de Tanger, mangez une glace ou choisissez le restaurant qui vous accueillera pour le dîner, et découvrez l’animation nocturne de la ville blanche.


Où boire un thé à la menthe avec la plus jolie vue :


Sans conteste au Café Hafa ! Paul Bowles, William Burroughs, les Beatles, les Rolling Stones ou Jimi Hendrix ont fait la réputation de ce café. Sans oublier sa vue exceptionnelle sur le détroit, ses arbres fruitiers qui ombragent ses terrasses et son thé à la menthe d’anthologie. A ne pas louper !






Où déjeuner dans la nouvelle ville de Tanger :

  • Roméo restaurant : un petit restaurant familial (3 tables en terrasses et 3 tables à l’intérieur !)

  • Anna e Paolo : un très bon restaurent italien, tenu par des Italiens bien évidemment ! Leurs pizzas sont

  • Villa Joséphine : parfait pour ceux qui aiment les belles vues panoramiques. Cette maison à l’anglaise



Où diner et sortir à Tanger :

  • El Tangerino : situé sur la corniche, ce restaurant-bar propose des tapas, du bon vin, de la musique live, le

  • La Bodega de Tanger : un bar où la jeune bourgeoisie tangéroise se croise. Une ambiance animée et

  • El Morocco Club : restaurant, espace lounge et piano-bar, une belle adresse pour diner dans un cadre raffiné ou pour prendre un verre en écoutant de la musique live, plutôt jazzy.

  • Osky’s : l’endroit est petit et cosy, intimiste, et parfait pour boire un verre et déguster quelques tapas (on y






Jour 3 - Une journée sur la côte atlantique


Il serait dommage de séjourner à Tanger sans explorer ses environs ! Une journée sur la côte Atlantique s’impose, pour découvrir le Cap Spartel et la petite médina d’Asilah et ses œuvres de street art ! Avec une voiture de location ou un chauffeur, direction plein Ouest !



Cap Spartel :


Situé à 14 km de l'ouest de Tanger, sur la même route qui mène aux grottes d'Hercule, ce lieu mythique abrite un phare datant de 1864, toujours en activité mais fermé au public, qui donne un côté mystérieux à cet endroit qui ne manque déjà pas de charme. C'est ici que la Méditerranée et l'Atlantique se croisent, que les amoureux se retrouvent, et que les photographes s’en donnent à cœur-joie.





Grottes d'Hercule :


Il s’agit de grottes naturelles en calcaire qui s’ouvrent sur la mer, laissant l’eau entrer pendant les marrées hautes. Si on est positionné au bon endroit, les contours de la cavité dessinent la carte du continent africain à l’envers (il y a même Madagascar !). On y va pour visiter les lieux mais aussi pour admirer le coucher de soleil depuis l'ouverture de la grotte sur la mer. Selon la mythologie, c’est ici que le fils de Poséidon aurait vécu.




Les plages de l'Atlantique :

Ces plages sont classées dans l’ordre de Tanger à Asilah :

1. Plage d’Achakkar : cette plage s’étend sur 3km. Parfait pour une marche dans l’eau !

2. Plage de Sidi Kacem : encore plus longue que celle d’Achakar, on peut y déjeuner soit au « Cala del mar

chiringuito » soit au restaurant « L’Océan ».

3. La plage de la Forêt Diplomatique : l’immense plage est fréquentée par les expats et les locaux. On peut

manger du poisson frais « chez Abdou », dans une atmosphère insolite et une déco hétéroclite, mais

l’adition est un peu salée (négocier avant de choisir).

4. Oued Tahadart : l’endroit où le fleuve du même nom plonge dans la mer. Une belle embouchure où l’on

peut louer des barque




Asilah :


A 40 km au Sud de Tanger, accrochée aux rochers, face à l’océan Atlantique, la petite médina d’Asilah donne envie de prendre son temps. Cette ancienne cité portugaise a gardé un charme intact avec ses remparts et son bastion.








On part quand à Tanger ?

Toute l'année ! Il fait frais l'hiver : 18°C la journée et 5°C la nuit. Et chaud l'été : 35°C la journée et 19°C la nuit. Le printemps et l'automne sont agréables.






Authentik Traveller

Maroc

Découvrez aussi mon article sur Asilah et Chefchaouen, deux petites médinas du Nord du Maroc, l'une blanche et accrochée à l'Atlantique, l'autre bleue et au coeur des montagnes du Rif. Cliquez ici !

Comments


Merci de votre lecture !
N'hésitez pas à me poser vos questions et à laisser un commentaire.

© Authentik Traveller - Blog de voyage - Maroc - Tous droits réservés

 Un projet de voyage au Maroc ? 
Retrouvez-nous
bottom of page